Gabriel-Rambault.fr

Sommaire

En Quercy et Périgord
Balade avec le Club Centre

Ce périple est organisé par notre club CCCC (Camping-Car Club Centre).
Quelques membres du Club de l'Ouest se sont également joints à nous.
18 camping-cars en tout suivront du 11 au 25 Septembre 99,
l'itinéraire que nous a concocté Georges Miran, un enfant du Quercy.

Regroupement des participants à Ste MAURE de TOURAINE
et premier petit trajet jusqu'à CHAUVIGNY.

CHAUVIGNY :

"Jeune depuis 10 siècles" nous dit la plaquette de l'Office de Tourisme.

Nous avons en fait pris le voyage à l'étape suivante.
Je ne peux donc pas vous parler moi-même de Chauvigny.
Je passe donc directement à  :

ORADOUR sur GLANE  :

Qui n'a pas entendu parler d'Oradour sur Glane ? Le "DEVOIR de MÉMOIRES" nous impose, à nous, grands parents et parents de faire connaître cet épisode tragique de la 2ème guerre mondiale à nos enfants, pour que "JAMAIS PLUS" cela ne se reproduise.
 dans quercyOradour sur Glane Nous y arrivons avant midi, stationnons en plein centre ville, près de la salle des fêtes. Dès 14 heures, nous allons à l'entrée du nouveau bâtiment qui a été inauguré en Juillet et consacré à la MÉMOIRE. Ce bâtiment est pratiquement souterrain et sauvegarde ainsi l'environnement.
La visite du musée de la mémoire coûte normalement 25 F par adulte, mais pour les Anciens Combattants, c'est gratuit.
A l'intérieur du musée, les murs sont tapissés de textes et reproductions d'époque, toutes sur fond noir. On y relit l'histoire de cette triste période. Par endroits, de petits films noir et blanc, datant eux aussi de cette période 1940-1945, vous montrent les scènes de l'horreur. La visite de ce musée se termine par une vidéo de 20mm, expliquant plus en détail le déroulement de ce massacre d'Oradour sur Glane.
A la sortie de ce musée, on peut alors passer directement dans le site lui-même et parcourir avec discrétion les rues des maisons en ruines.
Un site Internet à ne pas manquer quand vous lirez ces lignes  : Oradour sur Glane

Nous prenons alors la route pour l'étape suivante  :

POMPADOUR :

Nous y arrivons en fin d'après-midi. Il fait beau.
Nous allons placer nos CC près de la salle des fêtes, derrière la poste.
Ce parking se prête assez bien aux camping-cars  :
s'il n'y a pas de borne, il y a des toilettes sous la salle des fêtes, avec robinet d'eau.
Il n'est pas trop tard, et nous pouvons revenir en promenade
vers le parapet qui borde le champ de courses.
Nous assistons d'ailleurs à la dernière course de chevaux de ce beau dimanche.

Lundi 13 Septembre.

 dans quercy dans quercyLe château de PompadourAprès une nuit très calme, nous visitons les Haras Nationaux de Pompadour. Une jeune guide, passionnée de cheval et très professionnelle nous fait partager sa passion, nous explique les méthodes de sélection des races, plus particulièrement celle des Anglo-Arabe. Nous voyons les écuries, la forge, ainsi que la sellerie d'honneur. Au passage également, les tribunes et le parc où se passent les ventes aux enchères des chevaux, tant les jeunes chevaux destinés aux courses, que les étalons pour la reproduction.

Le même billet de visite nous donne droit à passer de l'autre côté de l'avenue
et de faire une visite guidée des terrasses autour du Château de Pompadour.

Le Château lui-même ne peut pas être visité car il sert,
d'une part, de demeure du Directeur des Haras,
d'autre part, de bureaux administratifs.

Après déjeuner, nous reprenons la route et rejoignons

COLLONGES la ROUGE :

Le nom de ce village est vraiment mérité, voir les photos ci-dessous  :

 dans quercy dans quercy dans quercy

Dans ce village, se trouve la maison de Maurice BIRAULT, comédien et journaliste.
La visite se déguste pour le plaisir des yeux
et il fait bon flâner dans les ruelles étroites.

Ce site est classé "un des plus beaux villages de France",
à la limite sud du Limousin.

Nous abordons ensuite le Quercy par la ville de

MARTEL :

 dans quercyNous entrons encore dans une de ces nombreuses villes de France, au patrimoine riche en monuments et constructions très bien conservés ou restaurés. De suite, près de l'Office de Tourisme, nous visitons le Palais de la Raymondie, et à côté nous voyons également la maison Fabri où mourut Henri au Court Mantel, fils aîné de Henri II Plantagenêt d'Angleterre et d'Aliénor d'Aquitaine.
Martel est également appelée la ville aux 7 tours.
Ne pas manquer le marché couvert, très bien restauré et en harmonie avec l'architecture environnante.

Après Martel, nous rejoignons le site de

ROCAMADOUR :

 dans quercyC' est le soir, nous nous dirigeons jusqu'au bout, et allons stationner sur l'immense parking, tout près du château. Nous ne sommes pas seuls et je pense que, sans avoir pour autant rempli l'espace, nous étions bien une trentaine de CC. D'autre part, une aire de lavage pour les cars permet également d'y vider les différentes eaux sales. Pour le plein d'eau, il est possible également de s'approvisionner aux toilettes, près du départ de l'ascenseur.

Nuit très calme, aucun bruit !
Par contre, au petit matin, c'est la pluie qui nous réveille.
Il est donc inutile d'aller au Rocher des Aigles,
ce n'est pas grave,
on en voit partout en France et ailleurs.

Mardi 14 Septembre.

Nous descendons très tôt par l'ascenseur, jusqu'à la station intermédiaire,
puis nous continuons toute la promenade à pieds.

Si vous n'avez jamais vu Rocamadour,
il ne faut absolument pas le manquer en passant dans la région.
Nous y trouvons d'ailleurs un groupe de plus de 100 Québécois
qui parcourent le pays en VTT.
Chapeau !

C'est fabuleux de voir comment les moines ont construit à la verticale
en s'accrochant à la falaise, avec un à pic de plus de 100 mètres.
La promenade est très agréable dans les rues médiévales de cette jolie cité,
et certains d'entre nous se laissent tenter dans les boutiques.
La matinée passe très vite, la pluie ayant cessé
et nous permettant de remiser les imperméables.

Après déjeuner, nous allons vers

CARENNAC :

 dans quercy dans quercyTrès beau village vraiment typique, remontant au Xème siècle. Dans les années 1690, Fénelon y aurait écrit son "Télémaque". A l'Office du Tourisme, nous rencontrons un responsable qui nous guide bénévolement et nous raconte l'histoire du village. Pour les amoureux d'architecture, vous ne pouvez manquer d'admirer le tympan de l'église. Il faut surtout descendre sur le pont pour admirer et photographier tout l'ensemble du village, dans une verdure reposante et rafraîchissante.

On continue vers le

CHÂTEAU de CASTELNAU  :

 dans quercyCe qui frappe en arrivant au pied du château, c'est son imposante masse rouge, couleur renforcée par la pluie du matin qui agit sur la pierre.
Cette couleur est due à la présence du fer dans la roche locale qui a servi à la construction.
Le château est construit en forme triangulaire et a une fonction défensive très efficace, puisqu'il n'a jamais été pris.
Il a été construit au XIIème siècle par les Seigneurs de Castelnau.
Un ténor de l'opéra comique, Jean Mouliérat, réaménagea ce château, et en collectionneur averti, il y réunit de nombreux meubles et objets d'art allant du Moyen Age au XIIIème siècle.

La poursuite du voyage nous amène à

St CÉRÉ  :

 dans quercyNous allons passer la nuit sur la petite place de la Mapa,
à droite en entrant dans St Céré.
La promenade de nuit, après dîner, est très agréable,
les différents monuments étant tous bien mis en valeur par des projecteurs.

 dans quercyMercredi 15 Septembre.

C'est le marché local, très réputé et très animé,
malgré le mauvais temps qui continue.
Cela n'empêche pas de revoir les différents édifices.
Par ailleurs, nous ne pouvons manquer d'aller voir l'exposition permanente des tapisseries de Jean Lurçat au "Casino". Certaines tapisseries peuvent d'ailleurs être achetées, mais c'est dans le même ordre de prix que l'achat d'un CC. On se contente donc d'en prendre plein les yeux tellement c'est beau.
Ne vous fatiguez pas à essayer de recopier l'image,
elle n'est qu'en 190x142 et en 100 ppp pour la définition.
D'ailleurs sur une simple demande des ayant droits,
j'enlèverais immédiatement cette image de cette page.
Cette photo est juste là pour vous inviter encore plus vivement
à aller voir vous-mêmes sur place.

Après-midi à

FIGEAC :

En arrivant, nous suivons les flèches vers la borne Flot Bleu, et y trouvons un immense parking.
Nous y laissons les CC et descendons à pied vers le centre ville, pour une visite guidée.
L'histoire de Figeac est, une fois encore, centrée sur l'époque médiévale,
mais la plus importante partie s'est faite autour de son plus illustre habitant,
à savoir CHAMPOLLION, qui est à l'origine
du déchiffrement des hiéroglyphes des pyramides et sarcophages égyptiens.

 dans quercyLe groupe est ici photographié en plein cœur de Figeac,
devant une reproduction agrandie de la Pierre de Rosette
sur laquelle Champollion a fait ses premiers déchiffrements des hiéroglyphes.
Cette cour a été réhabilitée à 10 mètres de la maison natale de Champollion, aménagée en musée.
Elle est devenue le centre de Figeac où, très souvent,
les jeunes se retrouvent le soir, pour discuter ou jouer de la musique.

 dans quercyLa ville semble avoir gardé une très bonne animation en son centre et son histoire est intéressante à suivre, à travers son architecture.

Nous passons ensuite la nuit sur le parking de Leclerc, à la sortie de Figeac,
son directeur nous en ayant autorisé l'utilisation pour la nuit.
Par contre, ce n'est pas forcément un bon choix,
car nous sommes réveillés très tôt par l'arrivée des camions de livraison.

Jeudi 16 Septembre,

La météo s'améliore, mais nous commençons la journée dans le brouillard.
Le soleil arrive quand même à percer en fin de matinée,
nous permettant de profiter du paysage et de faire les photos de :

St CIRQ la POPIE :

 dans quercyLe village, comptant 170 habitants, est perché à flanc de colline, sur un rocher qui surplombe la vallée du Lot. Les ruelles y sont très étroites, et, le stationnement n'y étant pas possible, il faut laisser les camping-cars, en bas, près de la rivière, derrière le terrain de camping, sur un emplacement qui nous est spécialement réservé et équipé d'une borne.
Par contre, si vous voulez y passer la nuit, un tarif de 40 F est affiché. Il faut ensuite environ 10 minutes de marche pour accéder au site.
Nous en parcourons ensuite les jolies ruelles dans lesquelles nous trouvons de nombreuses boutiques artisanales. Le village est d'autant plus authentique qu'il ne semble pas riche, malgré le tourisme. Le maire de la commune a d'ailleurs posé sa signature près de celle du curé, sur un document affiché au fond de l'église, et demandant la générosité des touristes pour les aider à restaurer cette dernière. En escaladant le piton rocheux, on accède au sommet du château en ruine, et on peut alors y jouir du paysage de la vallée du Lot.

Les GROTTES de PECH MERLE :

 dans quercy dans quercyJeudi 15 Septembre : Les grottes de Pech Merle ont l'avantage sur celles de Lascaux de rester ouvertes au public. Nous pouvons donc admirer directement les originaux des dessins qui nous ont été laissés par nos ancêtres de l'époque de Cro-Magnon. Malgré tout, pour ne pas risquer que cela se détériore, le nombre de visiteurs est limité à 700 par jour. Cela ne pose pas trop de problèmes en septembre. Les grottes par elles-mêmes sont déjà merveilleuses, avec les stalactites et les stalagmites, mais il est émouvant de voir à 20 cm de vos yeux la manifestation de l'intelligence des premiers hommes. Visite guidée d'ailleurs très bien commentée et qui se complète ensuite par une vidéo d'une dizaine de minutes et une exposition sur la préhistoire.

Nous allons ensuite 3 Km plus loin, toujours en longeant le Lot,
mais nous changeons complètement de style, puisque nous arrivons alors au

Musée de l'INSOLITE :

Ici, l'artiste fait partie du décor, y compris avec la barbe hirsute.

Le principe rejoint celui du poète ferrailleur que nous avons vu à Lizio,
lors de notre voyage de début Août en Bretagne :
récupération de nombreux objets hétéroclites pris dans les décharges
et rassemblés pour créer des objets complètement "insolites".
On peut donc s'y arrêter pour l'insolite justement et sourire.
Nous dirons : petite halte sympathique, mais qui manque de finition.
Pour ma part, j'ai préféré Lizio.
Ici, on ressent l'artiste resté "réac" avec sa barbe
et qui serait à peine sorti de l'école des arts.

 dans quercy dans quercy dans quercy

Nous reprenons la route en convoi pour rejoindre Cahors.
En arrivant, nous nous arrêtons d'abord dans une charcuterie locale,
où nous dégustons les spécialités locales à base de canard,
d'oie, de noix, de truffes, etc.
Le tout arrosé d'un bon vin de Cahors.
Sans faire de publicité, l'expression de "charcuterie fine" est ici méritée
et il semble que la réputation soit grande,
en voyant le nombre de clients qui fréquentent la boutique.

CAHORS :

 dans quercy dans quercyNous passons la nuit sur le parking, près du Lot,
juste après le pont Valentré.
Il n'est vraiment pas idéal car il est en bordure de la voie ferrée Paris Toulouse, et les trains sont nombreux, même la nuit.
Par contre c'est de là que part aussi le "petit train" pour la visite guidée de la ville.
Cette visite dure environ 1h30 et est commentée par le conducteur lui-même. Il fait preuve d'une bonne connaissance de sa ville et de son histoire, agrémentée d'une certaine dose d'humour.
Il nous a donc conté l'histoire de la construction de ce pont Valentré, de sa tour du diable et de l'intervention de ce dernier auprès de l'architecte du pont.

Vendredi 16 Septembre :

La vallée du Lot est suffisamment attirante pour que nous y restions quelques jours
et c'est ensuite Caix, près de Luzech qui nous accueille.
Une base de loisirs bien organisée, avec une guinguette au bord de l'eau,
un bateau promenade dont je vous reparlerai.
De nombreux parkings sur le site, ainsi qu'une borne de service bien pratique.
Les camping-cars y sont très bien accueillis et les nuits y sont tranquilles.

CAÏX - LUZECH :

L'organisateur de notre périple est né et a vécu 23 ans dans le château ci-contre.
Nous avons le plaisir d'en visiter une partie,
de pouvoir aller au "Belvédère", au bout du parc du château
et d'y prendre la photo de droite sur la vallée du Lot.
On se voit très bien assis sous cette coupole
et y passer un après-midi à bouquiner, en profitant du calme et du paysage.

 dans quercy dans quercy dans quercy

 dans quercyNous profitons également d'un bel après-midi ensoleillé pour prendre le bateau promenade et, sous la conduite du patron de la guinguette, nous faisons une visite guidée de la vallée du Lot, au fil de l'eau. Cette visite est systématiquement agrémentée d'une dégustation de 2 vins de Cahors. Pas n'importe quelle dégustation ! Celle-ci est en fait un cours magistral de dégustation et pour ceux qui ne savaient pas, nous y avons appris ce que signifiait pour un vin d'avoir une "belle robe", d'avoir "de la cuisse", etc.
Nous ne dégusterons plus maintenant le vin de la même manière. C'est ensuite la mise en pratique du cours, dans le chai Borredon qui jouxte la base de loisirs. Cuves inox impressionnantes de 250 à 300 hectolitres de vin de Cahors. On n'en voit que 3 sur la photo, mais ce n'est qu'un aperçu. Cela nous sert d'apéro-club. Nous goûtons, et nous choisissons nos vins que nous pouvons ensuite acheter, soit en vrac dans des cubis, soit en bouteilles. Vins de table, mais aussi vins millésimés vieillis en fûts de chêne. De plus nous sommes gratifiés d'une petite exposition d'œuvres picturales bien en harmonie avec l'esprit des lieux. C'est notre première visite de cave et nous en verrons 2 autres au cours de ce voyage.

Samedi 17 Septembre.

Après une nuit très calme, certains d'entre nous vont se promener au milieu des vignes, autour du château et visitent aussi la cave du Château, avec la possibilité d'acheter des vins de prestige.
Ensuite un repas gastronomique est pris en commun au restaurant de la guinguette. Les mets sont excellents et l'ambiance est vraiment bonne, arrosée de bon vin et d'histoires pour rire.
L'après midi est consacrée à la visite guidée de Luzech, puis d'une deuxième cave, avec dégustation de vin et achats éventuels. "L'amiral" qui se reconnaîtra en lisant ces lignes est heureux que nous puissions enfin décrocher nos vélos de nos CC, et nous partons à deux escalader les coteaux sur lesquels pousse la vigne de l'exploitant que nous allons voir. Nous l'avons montée calmement, la côte, mais nous en sommes venu à bout !
A l'arrivée, nous avons fait un sacrilège chez le viticulteur: nous avons bu de l'eau pour nous désaltérer.
Pendant ce même samedi, sur la base de loisirs, de nombreux groupes de jeunes et moins jeunes étaient venus pour une fête sportive.
Les uns sont allés faire du VTT, d'autres de la randonnée à pied, d'autres du canoë-kayak, enfin de nombreuses activités sportives facilitées par la configuration et l'organisation du site.

Dimanche 18 Septembre.

 dans quercyC'est la journée du patrimoine.
Il y a une petite chapelle dans le village, juste à côté du chai.
Elle ne paie pas de mine en extérieur,
mais nous apprenons que grâce à un don significatif
d'un frère de notre organisateur et des habitants du village,
elle a pu être restaurée intérieurement.
Les dons ayant été suffisants, une cloche a même été achetée et posée quelques jours avant.
Elle redonne vie au village.
Les bâtiments de France ayant imposé des fenêtres plus petites,
les anciens vitraux ont été mis à l'intérieur de la chapelle,
avec un éclairage du plus bel effet.

PUY l'EVÈQUE :

 dans quercyL'après-midi est consacrée au transfert à Puy l'Evèque
et se termine par la visite guidée de cette jolie cité.
L'emplacement réservé aux camping-cars est un modèle du genre
et fait d'ailleurs l'objet d'un article élogieux
sur la revue Camping-Car Magazine d'Octobre, mais diffusée avant le salon.
Vidange très facile et approvisionnement en eau gratuit.
De plus, à moins d'une mauvaise volonté évidente,
les voitures ne peuvent pas stationner sur l'emplacement technique.

Lundi 19 Septembre.

Matinée libre pour participer au marché local.

Après-midi, visite d'un élevage d'autruches.
Puis visite de la dernière cave de notre circuit.

A l'occasion de l'apéro-club de ce même soir,
nous en profitons pour découvrir un gâteau local : le Pastis.
Délicieuse friandise dont bien sûr il faut vous donner la recette.

 dans quercyIngrédients:
500g de farine,
2 pincées de sel,
1 verre d'eau ou 1 verre de lait,
2 cuillerées d'huile,
eau de vie (prune ou armagnac),
1 oeuf entier,
sucre,
pommes.
 
Pétrir tous les ingrédients ensemble jusqu'à l'obtention d'une pâte pas trop dure. Faire une boule et la taper sur un linge fariné pour l'assouplir. Huilez la pâte et laissez reposer pendant au moins 2 heures, l'étaler sur un linge fariné avec les mains pour qu'elle soit très fine. Laissez sécher 10mn. La badigeonner d'huile, ajouter les pommes et du sucre, parfumer à l'eau de vie. Recouvrir les pommes de pâte, disposer les chutes de pâte en les frisant sur le dessus du gâteau.
Mettre dans un moule huilé ou beurré au four pendant 45mn thermostat à 6 (180°).

BONAGUIL :

 dans quercyMardi 20 Septembre.
Nous nous regroupons dans quelques CC pour aller au château de BONAGUIL.
La visite en est un réel plaisir, pendant 1 heure 1/2 environ
où nous sommes tous très attentifs aux paroles de notre guide.
Là, l'humour se décline avec un grand "H"
et l'histoire devient agréable à suivre.
Nous y apprenons que "Bonaguil" fait référence à l'eau (agua).
Il y a une source sous le château
et un puits de 18 m de profondeur se trouve dans la cour.
Une grotte naturelle dans le rocher servait pour entreposer les vivres.
Des latrines avec les canalisations idoines sont englobées dans l'épaisseur des murs.
L'ingéniosité a fait très fort dans ce château
où tout est organisé pour le confort relatif du Moyen Age.
A ne surtout pas manquer si vous passez par là !

VILLEFRANCHE de PÉRIGORD :

 dans quercy dans quercyNous passons ensuite à Villefranche de Périgord,
une nouvelle bourgade médiévale,
construite suivant deux grandes rues principales parallèles,
entre lesquelles les maisons sont posées,
séparées par de petites ruelles très étroites.
Parfois ce sont de simples venelles de 30 à 40cm de large
dont le bas sert à l'évacuation des eaux de pluies et des eaux usées.
On y admire les halles,
ainsi que les arches massives de l'hôtel du Commerce.
Dans le bas de la ville, une aire de loisirs auprès d'un très bel étang,
nous permet de placer facilement nos 20 CC.
Il reste suffisamment de place pour jouer à la pétanque
en attendant l'heure d'un nouveau départ pour l'étape suivante.

Par de petites routes très agréables,
nous allons au Château des Milandes,
la demeure de notre célèbre Joséphine Baker.
Notre organisateur avait demandé une autorisation spéciale
pour que nous passions la nuit sur le parking avec nos 20 CC,
mais je pense qu'une simple demande d'autorisation au guichet
permettrait également à des CC isolés d'y stationner pour 24 heures.

CHÂTEAU des MILANDES :

 dans quercy dans quercyMercredi 21 Septembre.
Après une nuit très calme, une petite grasse matinée,
nous allons suivre une visite guidée de cette demeure.
La visite est essentiellement centrée sur la vie de Joséphine Baker.
Ça s'écoute comme une légende que nous conte une charmante jeune fille.
Nous y voyons une grande partie du mobilier
et quelques tenues de scène de la célèbre artiste.
De nombreuses photos de sa grande famille garnissent tous les murs.
A la fin de la visite, une démonstration de volerie d'aigles,
faucons, et autres oiseaux de proie nous est donnée,
avec la participation même des spectateurs qui sont invités à enfiler le gant du fauconnier.
Ne pas manquer cette visite, non plus.

SARLAT :

 dans quercyAprès déjeuner, nous continuons et allons voir Sarlat, en visite libre. Là, ce n'est pas compliqué, on se rend au centre ville, à l'Office de Tourisme, où l'on peut récupérer un plan guide qu'il suffit ensuite de suivre pour repérer les nombreux monuments et maisons anciennes, sans oublier la sculpture des 3 oies du Marché aux Oies qui font la joie des petits. A droite, la photo de la maison de La Boétie. Ce centre ville est très agréable, très animé et bien que l'on soit à fin Septembre, on y rencontre de nombreux touristes qui marquent ainsi l'intérêt de cette belle cité.
Ne pas manquer non plus d'y faire ses achats en prévision des fêtes. On y trouve de très nombreuses boutiques spécialisées dans les foies gras et les confits, sans compter tous les autres délices du Périgord, comme les préparations à base de noix, par exemple.

 dans quercyDans le haut de Sarlat, une immense place permet également d'y stationner les CC.
Sur cette même place, en revenant de notre promenade, nous y trouvons stationné le "truck" ci-contre. Je ne vous dis pas le nombre d'admirateurs qui sont venus tourner autour.
Tous ceux qui disent "camion" en parlant de leur camping-car s'y sont également intéressé.
Nous faisons étape ce soir, dans une ferme auberge, pour y dîner des produits du terroir, et, prudents, nous dormons sur place. Ainsi, pas de risque de souffler dans un ballon quelconque.

Jeudi 22 Septembre
BRANTÔME :

Je ne peux résister au plaisir de vous faire cliquer sur les deux miniatures ci-dessous,
afin de vous permettre de voir ces images suffisamment grandes pour les apprécier en tant que camping-caristes.
Si vous êtes éditeur d'une revue de CC,
n'hésitez pas à en parler et même à aller voir sur place.

 dans quercy dans quercy

 dans quercy dans quercyLe parking, dont miniature ci-dessus, est juste à côté de ce joli étiage vu sur la photo de gauche. Nous arrivons à y placer 18 CC. Donc, pas de problème si vous venez seul. Pour la nuit, voir la miniature de droite ci-dessus. Encore un joli pays où il doit faire bon vivre et au moins passer ses vacances. Nous y visitons aussi le musée des miniatures (photo de droite). Ce sont des maquettes de maisons, vues d'extérieur et en coupe, faites au 1/17ème, y compris le mobilier. C'est splendide, d'une minutie et précision admirables.

Nous déjeunons au bord de l'eau.

En après-midi, nous allons quelques Km plus loin visiter 2 fermes:
une champignonnière et un élevage de "Culs Noirs",
race de porcs du Périgord, relancée par quelques agriculteurs soucieux de jouer sur la qualité.

La champignonnière est spécialisée dans la production de "Champignons de Paris" et joue aussi sur la qualité.
La production n'est d'ailleurs vendue que sur place ou sur les marchés des alentours.
A la champignonnière, il y a aussi une aire pour 6 ou 7 camping-cars avec les services voulus.

Le propriétaire nous fait visiter les caves taillées dans le roc,
de façon identique à ce que l'on trouve dans la vallée de la Loire.
Il nous accueille gentiment sur sa plate-forme.
Nous y dînons dans sa grange, avec dégustation de champignons bien sûr,
mais avons aussi l'agréable surprise d'avoir un concert de la Banda locale.
Celle-ci a d'ailleurs également participé au dîner qui fut bien égayé, je vous l'assure!

C'est le chant du coq qui nous réveille le lendemain matin.
Heureusement le jour se lève assez tard !

 dans quercy dans quercy dans quercy

 dans quercyNotre hôte nous a d'ailleurs invités à revenir.
Il est tout à fait prêt à vous recevoir par 6 ou 7 CC,
pratiquant en quelque sorte la même formule que les vignerons avec France Passions.
Une bonne occasion pour s'approvisionner en champignons qui sont cultivés de façon absolument écologique,
sans aucun produit accélérateur quelconque.

Vendredi 23 Septembre
NONTRON :

C'est un très joli Musée de la Poupée que nous visitons en fin de matinée à Nontron.
De très jolies collections qui ont rappelé de très bons souvenirs à nos épouses.
Quelques jouets sont également exposés.
Enfin, dans ce même musée, on termine la visite dans une pièce
où sont mises en scène des statues de cire des "Guignols de l'Info",
avec une vidéo d'extraits de la célèbre émission de Stéphane Collaro.

 dans quercy dans quercy dans quercy

Par contre, si vous voulez aller visiter ce musée,
renseignez-vous avant auprès de l'Office du Tourisme.
En effet, le gestionnaire de cette exposition a changé,
et celui-ci pratique des horaires vraiment variables !

La ROCHEFOUCAUD :

En après-midi, nous allons visiter le château de La Rochefoucaud.
Pas de problème pour stationner sur la grande place, au pied du château.
Par contre se méfier du jour de marché.
 dans quercyCe château fait l'objet de remise en état,
et également d'un projet de reconstruction qui sera mené par PEI,
le célèbre architecte auteur de la Pyramide du Louvre,
sur le financement du Conseil Général de Charente.
Il est la propriété de la famille De La Rochefoucaud depuis 800 ans,
et encore habité par les descendants de cette illustre lignée.
Nous y avons visité les cuisines, la salle des gardes,
vu également la "roche" qui soutient le château.
Mais surtout, nous avons vu les riches bibliothèques
qui seront d'ailleurs mises bientôt sur Internet.
Enfin, il ne faut surtout pas oublier "Les maximes"
que nous avons tous eu à étudier dans notre jeunesse.

CONFOLENS :

Le voyage se termine, et nous nous retrouvons donc tous à Confolens,
ce vendredi soir, à la salle multimédia
où nous revoyons sur grand écran de 3x4mètres
le film SVHS pris pendant tout ce voyage.
Les souvenirs sont frais et la réaction des participants est agréable
et amusante quand certains se revoient dans certaines situations.

Samedi 24 Septembre :

Matinée libre au petit marché hebdomadaire de Confolens.
Après-midi, visite semi-guidée non officielle,
et enfin, dîner amical de clôture chez la Mère Michelet.

CONCLUSION :

Le meilleur compliment que l'on puisse faire aux organisateurs,
c'est de reprendre la phrase de certains :
"Nous aurions bien continué pendant 8 jours de plus!"

N'en déplaise aux individualistes forcenés
et aux contestataires de toutes sortes,
ce voyage en "Club" fut très agréable.
Nous ne nous sommes pas liés avec tous les participants
et de petits groupes se sont formés par affinités,
en particulier à l'occasion des repas.
Nous étions 42 personnes,
et nous ne sommes pas obligés de devenir amis avec les 41 autres.
On se lie d'amitié avec certains, on sympathise avec les autres.
Nous avons de toutes façons tous une passion commune,
le camping-car et les voyages.