Gabriel-Rambault.fr

Sommaire

LONDRES
Voyage familial

La fameuse LEZ :

Les Anglais, dans un souci écologique et de circulation dans Londres, on créé tout autour de cette ville une zone de "Basse Emission" carbone. (Low Emission Zone)

J'avais, initialement, réservé un camping à Crystal Palace, qui avait l'avantage d'avoir un arrêt bus juste à son entrée.
Transport For LondonLes gérants ont pris mon inscription, mais m'ont signalé dans la confirmation, que ce camping était situé à l'intérieur de cette zone LEZ. Leur documentation donnait donc également les références du site gouvernemental auprès duquel je devais inscrire le camping-car pour avoir le droit d'y circuler. Le lien est sur l'image ci-contre.

Les démarches peuvent se faire par Internet, mais il faut quand même envoyer la demande par courrier, avec photocopies de la carte grise et de la feuille des mines barrée de rouge. C'est sur cette feuille que se trouve le classement de votre porteur : Euro1, Euro2, Euro3 ou Euro4.

Pour mon camping-car sur porteur Iveco de 2004, le classement était malheureusement : Euro3 !

J'ai donc reçu, quasiment en 48 heures, une réponse de TFL m'indiquant que, compte tenu de ce classement défavorable, je n'aurai pas droit de circuler dans cette fameuse LEZ. Il était même précisé que si j'y circulais malgré tout, je serais passible d'une taxe de 200 £ par jour, soit 270 € ! Excusez du peu. De plus, il m'était rappelé que les contrôles se font par radar et que TFL était en liaison avec les ministères étrangers pour faire suivre les amendes.

Je n'avais donc pas le choix, et pour peut-être 3 ou 4 km à l'intérieur de la LEZ, j'ai donc demandé au Caravan Club de nous changer de lieu de réservation pour aller à Alderstead Health, 9 miles plus loin, près de Redhill.

Alderstead Health :

The Caravan Club. Que dire du camping ?

- Très, très calme ! Et pour cause, il est en pleine nature, au milieu des bois.
- Très bien tenu, avec un personnel nombreux.
- Des emplacements très grands, avec électricité.
- De nombreux points d'eau et 3 blocs toilettes très bien conçus et très propres.
- Aire de services d'un accès facile.
- Le Wifi avec de nombreuses antennes relais. Il est payant : minimum de 5 heures pour 5 £ (7€).

Il est donc géré par le Caravan Club. Voir le lien ci-contre.

Transports :

Depuis le camping, à l'accueil, vous demandez un taxi pour aller à la gare.
Coût 6 £ pour nous 4.
Attente du taxi : 15 minutes.
Durée du trajet : 10 minutes.

Ensuite on prend le train direct pour London Bridge.
Coût 23,40 £ pour 2 adultes et 2 enfants.
Le billet est valable, aller-retour, pour toute la journée.
Il est valable également pour le métro et les bus pour toutes zones, jusqu'à la 6.
Durée du trajet : 20 minutes.

Le Shuttle :

J'ai choisi le shuttle plutôt que le ferry et nous en sommes contents.

J'ai pu prendre le billet Aller-Retour à l'avance par Internet.
Avantages :

- Prix pas trop élevé : 208 € aller-retour, pour le camping-car et les passagers.
- Pas besoin de faire la queue à un guichet.
- Au péage d'entrée, c'est automatique : une camera lit le numéro d'immatriculation et sur l'écran de la borne d'entrée, on voit apparaître notre nom. Magique ! Il suffit juste de valider et on obtient un feuillet avec une lettre A, B, C ... La barrière s'ouvre alors et il n'y a plus qu'à suivre les flèches correspondantes à cette lettre.
- Au retour, je me suis présenté bien avant l'heure prévue. A l'écran, l'ordinateur m'a alors proposé de prendre un train qui partait plus tôt, sans supplément. Nous avons ainsi gagné 2 heures sur le trajet, et cela nous a permis de rentrer le soir même chez nos enfants, en région parisienne.
- Bien entendu, ici, on ne parle plus de mal de mer pour ceux qui n'aiment pas le bateau.
- Le trajet dure 35 minutes.
- Avec le décalage de fuseau horaire, on arrive en Angleterre avant même d'être partis.
- On ne se rend même pas compte du voyage sous la mer !
- Dans un sens, comme dans l'autre, quand on sort du shuttle, on est directement sur l'autoroute.
- A propos, entre le shuttle et le camping, l'autoroute anglaise était gratuite. Appréciable !

La conduite à gauche :

On fait très attention, c'est tout. Vrai, j'avais l'entrainement de 2 mois en Australie.

Le GPS :

Génial, je n'ai rien eu à faire de spécial sur le Tomtom 730. Il avait même le camping signalé où il nous a conduit directement. Juste un petit problème de route très, vraiment très étroite pour le dernier km avant le camping.
En plus de cela, il traduisait tout seul en km/h les limitations de vitesses indiquées en miles/h.

Le gasoil :

Heureusement nous avions été prévenus et n'avons pas eu à en prendre là-bas car, avec le change, cela se traduisait par plus de 2 € le litre !

La nourriture :

Pas d'expérience de notre part, nous avions tout dans notre CC pour les 10 jours. Nous ne sommes pas allés au restaurant, à part la mauvaise expérience du MacDo.

Les prix :

Nous n'en parlons pas non plus. Ils nous ont paru chers, mais il faut tenir compte du fait que c'était juste après les JO 2012 de Londres et avant les JO Paraolympiques.

La météo :

Comme en Bretagne : on a eu du soleil tous les jours ! Mais aussi un petit peu de pluie...

Y retournerions-nous ?

Oui !



Pages -   -  -  -  -  -  -  -  -  -  -